You are here: Home » Non classé » 42, l’école qui ne cesse de plaire aux jeunes étudiants

42, l’école qui ne cesse de plaire aux jeunes étudiants

Imaginez une école où vous n’avez pas d’examens, pas de cours et pas de stress… Cela peut paraître utopique, mais cet établissement est pourtant bien réel. Créé par l’investisseur et directeur du réseau de télécommunications Free, Xavier Niel a eu l’idée de cette école dans le but de « former les Bill Gates de demain« . Alors comment cette école est-elle devenue si populaire et quels en sont les débouchés ?

Un système pas comme les autres

Le premier point qui différenci cette école du système d’enseignement classique, c’est avant toute chose sa manière d’étudier. Effectivement dans cet établissement, les jeunes n’ont pas de mal à trouver leurs places puisqu’ils sont tous motivés par l’informatique et doivent donc réaliser de nombreux projets de groupes avec des personnes qu’ils ne connaissent pas forcément. Les conditions pour intégrer l’école sont extrêmement simples puisqu’il suffit d’avoir entre 18 et 30 ans, mais aussi d’avoir réussi l’examen d’entrée de l’école appelé plus communément « la piscine ». 42 est aussi équipée de matériels informatiques de haute performance afin d’assurer une bonne qualité aux 900 candidats sélectionnés. L’école est donc équipée de nombreux macs pour le grands plaisirs des étudiants, mais aussi de nombreuses imprimantes Wi-Fi que vous pouvez aussi retrouver sur des comparateurs comme imprimante-wifi .info afin de sélectionner le meilleur matériel informatique laser ou jet d’encre des grandes marques comme HP, Canon ou encore Samsung. C’est donc une école qui attire énormément (15.000 candidats en 2014), mais que feront les étudiants après avoir passé quelques années au sein de cette grande école.

Un diplôme qui n’est pas reconnu par l’état

Effectivement, le seul problème qui se présente est la reconnaissance du diplôme. Malgré le fait que de nombreuses entreprises manifestent leurs intérêts pour les étudiants de l’école 42, il reste impossible d’intégrer les grands groupes sans diplômes. Le problème se pose aussi au niveau financier puisque les étudiants ne peuvent pas demander de bourses d’état. Mais ces problèmes ne représentent pas autant de stress chez les étudiants qui font confiance aux réseaux de l’école pour trouver du travail.

 

Laisser un commentaire