You are here: Home » Non classé » Le karting, accessible aux personnes handicapées

Le karting, accessible aux personnes handicapées

Source : voiture-thermique.net

C’est un évènement inédit pour le circuit de Colombiers qui reçoit le Championnat de Handikart. Parmi les participants, on trouve Fabrice Dubois. Il veut promouvoir les courses de Handikart.

Un revirement de situation

Fabrice a vu le jour à Vierzon. Depuis toujours, sa passion ce sont les sports mécaniques. C’est d’ailleurs cela qui l’a poussé à obtenir un CAP option mécanique automobile. À ses 18 ans, il travaille en Guyane française et échange son vélo contre une moto. Il décroche ensuite le titre de champion des Antilles et de Guyane.

À 28 ans, il revient en métropole et devient licencié en Moto club du Berry. Son objectif, en concourant au Championnat d’Europe amateur, était de figurer dans le top 10. Mais en septembre 1992, il subit un accident de moto qui le prive de l’usage de ses 4 membres.

En route pour le karting

Après 2 mois en soins intensifs, Fabrice passe 1 an en rééducation. Mais son accident n’a pas effacé sa passion pour la course. Ainsi, il décide de se lancer dans le karting. À 40 ans, il bricole avec l’aide de ses amis un kart sur mesure.

Il vise désormais un autre objectif : faire reconnaitre auprès des organisateurs le handikart en tant que discipline indépendante. C’est pourquoi il fonde l’association ‘Handi-Kart’ et fait des démonstrations sur plusieurs circuits d’Europe. Sa détermination finit par payer et la FFSA a créé un championnat officiel en 2011. Il a d’ailleurs été vice-champion à 3 reprises, derrière Claude Zéfirini, dans la catégorie handicap lourd. Mais puisque Zéfirini va être absent pour cette édition, Fabrice est pressenti pour décrocher le titre.

Un kart sur mesure

Lors d’un essai, Sébastien Loeb a essayé le kart de Fabrice Dubois. Son petit bolide est doté d’un moteur SwissAuto 4 temps de 250 cc. Sa main droite est attachée au volant et sa main gauche au levier d’accélérateur.

Son kart comprend une assistance technique tirée d’une Twingo. Le siège a été relevé et 2 sangles permettent de maintenir Fabrice solidement. Pour les pieds, des attaches de snowboard permettent de les fixer.

Un accueil chaleureux

Fabrice est très bien accueilli à Saint-Amand puisque même les valides reconnaissent ses talents. Lorsqu’il n’est pas à bord de son kart, il parcourt les établissements scolaires afin d’encourager les jeunes à faire preuve de prudence en moto.

 

Laisser un commentaire