You are here: Home » Non classé » L’apprentissage : école de la réussite

L’apprentissage : école de la réussite

Le centre de formation des apprentis de l’Ariège, à Foix a été sollicité par de nombreuses personnes lors de la journée portes ouvertes. Joseph Calvi, président de la chambre des métiers et de l’artisanat affirme que l’apprentissage, c’est l’école de la réussite. C’est un ancien apprenti qui a monté son entreprise. Il est ravi du taux de réussite aux examens des apprentis qui s’élève à 73,4 %. Joseph Calvi se félicite du taux d’insertion professionnelle de ces diplômés qui est de 76 % en CDI quand leur formation est terminée. 28 formations dont 23 en CAP, 5 en BP et bac pro, niveau IV sont offertes par le centre de formation des apprentis de la chambre des métiers de l’Ariège.

Une licence professionnelle management des TPE artisanales dans le cadre de l’université régionale des métiers en lien avec l’université Champollion d’Albi sera bientôt proposée par le CFA de Foix. Cependant, les effectifs à la rentrée pour le CFA de l’Ariège ont baissé, notamment -21 apprentis et – 8 DIMA.

Joseph Calvi a souligné que la conjoncture compliquée impacte sur l’apprentissage. Toutefois, il est convaincu qu’en formant les jeunes à leur spécificité, les entreprises ont tout à gagner avec l’apprentissage. Pierre Bouche, directeur de la chambre des métiers a rappelé que l’artisanat représente 3.801 entreprises, 5 600 salariés dans 250 métiers en Ariège.

À part l’apprentissage des métiers, le cadre et la proximité dans les relations sont aussi intéressants pour les jeunes comme l’a dit Joseph Calvi. Il a aussi déclaré que l’apprentissage est un outil parfaitement efficace en matière d’intégration. Pour découvrir les ateliers et les possibilités de formation, ceux qui ont manqué cette première journée portes ouvertes pourront revenir samedi 30 mai.

30 offres non pourvues

Pierre Bouche, directeur de la chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) de l’Ariège explique que trente offres d’apprentissage sont actuellement non pourvues. Ces offres touchent tous les secteurs professionnels dans des secteurs ruraux. Il affirme que les problèmes que rencontrent les jeunes sont la mobilité et le logement. Pour arriver à pourvoir ces offres, la CMA de l’Ariège collabore avec la Direccte sur un dispositif expérimental.

Laisser un commentaire